Bonnes résolutions et bonnes pratiques informatiques

Article

Les bonnes pratiques informatiques - Gatewatcher

 Voici quelques bonnes pratiques et astuces de cybersécurité que chacun peut appliquer au quotidien. 

Bonne pratique n°1 : Utilisez des expressions en guise de mots de passe

Nous avons souvent tendance à utiliser des mots de passe plutôt courts et qui plus est, le même sur plusieurs sites. Ceci est une erreur. Même si votre mot de passe compte des chiffres, des majuscules et des caractères spéciaux, vous n’êtes pas à l’abri d’un piratage. Ainsi, un mot de passe de 8 caractères, par exemple CoUc0u5#, peut être craqué en l’espace de 9 heures avec un outil de piratage. Mieux vaut privilégier l’utilisation d’expressions plutôt longues. Par exemple, il faudrait a priori 16 milliards d’années pour craquer le mot de passe « beurredecacahueteelephant » avec le même outil. Et pourtant, il ne contient ni chiffre, ni majuscule, ni caractère spécial.

Explication ; chaque mot de passe généré est associé à un hachage, une signature unique comparable à une empreinte digitale. Pour craquer un mot de passe, on peut utiliser une table de hachage. L’outil compare alors le hachage de la table à votre mot de passe. Ces tables peuvent comparer des millions, voire des milliards de chaînes de caractères à votre mot de passe. Plus votre mot de passe est long, plus vous rendez la comparaison difficile et minimisez les risques. Des logiciels toujours à jour

Il est primordial de mettre à jour vos applications et logiciels. Ces derniers proviennent de différents fournisseurs et peuvent comporter des bugs même une fois mis sur le marché. Si ces bugs peuvent être bénins, ils peuvent aussi sérieusement mettre en péril la sécurité de vos équipements. La mise à jour permet donc de se prémunir d’un certain nombre d’attaques en éliminant les bugs exploitables. Attention également à la mise à jour de vos navigateurs, les pirates informatiques peuvent aussi passer par des paramètres de navigateurs obsolètes ou corrompus !

 

Bonne pratique n°2 : Une sauvegarde régulière de vos données

Mieux vaut prévenir que guérir ! Vous pouvez tout à fait être victime d’un ransomware qui prendra en otage toutes vos données. Seule solution pour vous en débarrasser, effacer l’ensemble de votre disque dur et réinstaller le système d’exploitation. Mais cette manipulation a un prix, celui de vous faire perdre toutes vos données. Ainsi, nous ne vous conseillerons jamais assez de jouer la carte de la prudence et de sauvegarder régulièrement vos données via un disque dur externe et/ou un service de sauvegarde en ligne.

 

Bonne pratique n°3 : Les terminaux mobiles, une porte d’entrée comme une autre

Les ordinateurs sont de plus délaissés au profit des smartphones et des tablettes qui nous servent aussi bien à consulter nos mails et nos réseaux sociaux qu’à faire des achats. Logiquement, les hackers sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à ce nouveau terrain de jeu. Veillez bien à la sécurité et à la légitimité des applications que vous téléchargez. En effet, si les magasins d’application veillent généralement à ce que ces dernières respectent des normes de sécurité précises, il n’est pas rare que certaines applications compromises échappent à leur vigilance.

Aujourd’hui, la plupart des téléphones et systèmes d’exploitation incluent le cryptage des données mobiles, n’hésitez pas à l’activer.

 

Bonne pratique n°4 : Avoir conscience du risque pour mieux s’en protéger

C’est bien sûr le premier pas vers de bonnes pratiques informatiques. Non, le piratage, ça n’arrive pas qu’aux autres ! Un peu de vigilance et de bon sens au quotidien devraient vous permettre de vous prémunir contre nombre de tentatives d’hameçonnage, de phishing et autres cyberattaques.

Quel système de détection choisir ? Découvrez les systèmes de détection Gatewatcher

Table des matières

Partager cet article :
Notre dernier article