Face aux cyberattaques, le monde entre dans une zone de turbulences

Articles de presse

Extrait de l'article paru sur Le Figaro le 7 juin 2021. Par Ingrid Vergara

« Le décret signé par Joe Biden s'inspire en grande partie de ce que la France a érigé depuis dix ans en matière de protection cyber »

[...]
Le 12 mai, quelques jours après l'attaque contre Colonial Pipeline, Joe Biden avait signé un premier décret introduisant de nouvelles normes logicielles pour les agences gouvernementales et leurs sous-traitants. D'autres mesures imposent un certain niveau de maturité en matière de cybersécurité aux opérateurs d'infrastructures énergétiques.« Ce décret s'inspire en grande partie de ce que la France a érigé depuis dix ans en matière de protection cyber » estime Jacques de la Rivière, PDG de Gatewatcher. La France est à la pointe en matière d'exigences cyber. Depuis la loi de programmation militaire de 2013, certains acteurs publics et privés sont sur une liste « d’opérateurs d'importance vitale » (OIV), auxquels s'ajoutent depuis 2018 des « opérateurs de services essentiels » (OSE), qui ont l'obligation d'appliquer des règles de sécurité fixées et surveillées par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI). Cette dernière est en train d'ajouter 103 hôpitaux à la liste des OSE, en plus des 13 CHU d'importance vitale.. [ ...]

Pour aller plus loin

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus.